Décompression



Après vous être qualifié, vous commencerez vos traitements de décompression et ferez votre premier pas vers la guérison.

Qu'est-ce que la décompression neurovertébrale?

La décompression neurovertébrale est un traitement non invasif et non chirurgical qui vise à étirer de manière contrôlée la colonne vertébrale, afin de créer une séparation entre les vertèbres pour libérer les disques endommagés et blessés.

Cette nouvelle option de traitement, qui a cliniquement fait ses preuves, fait appel à un appareil pour appliquer une force de distraction permettant une séparation en douceur des vertèbres, afin de libérer les nerfs qui peuvent être comprimés dans les cas de bombements discaux, de hernies discales et de dégénérescence discale.

La pression négative, ainsi créée, engendre un vide dans les disques visés et rend possible une "réhydratation" des disques compressés et une réduction (résorption) de la ou des hernies discales. Ce mouvement de résorption est produit à une très petite échelle à chaque traitement, mais de manière cumulative pendant une période variant entre un et deux mois.

Cette décompression permet donc un dégagement (ou espacement) des disques de la colonne vertébrale, rétablissant ainsi le cycle d'hydratation naturel des disques et l'afflux de nutriments vers les parties affectées. C'est ce qui favorise la cicatrisation des disques endommagés.

Pour en apprendre davantage sur la décompression neurovertébrale, allez lire l'article à ce sujet sur notre blogue.

Est-ce efficace pour tous les maux de dos?

La décompression neurovertébrale ne s'applique malheureusement que dans certains cas bien précis (bombements discaux, hernies discales, dégénérescence des disques vertébraux).

Il est donc essentiel et crucial que les docteurs responsables des soins analysent en profondeur le dossier de chaque patient afin de vérifier si certaines contre-indications sont présentes. Seuls les candidats qui subissent cet examen peuvent être acceptés.

De plus, les soins doivent être prodigués par des techniciens qualifiés ayant suivi une formation pointue afin d'optimiser l'utilisation des équipements.

Quels sont les appareils utilisés?

L'un des seuls appareils qui peut produire une vraie décompression est le DRX9000®. C'est en effet le plus récent appareil sur lequel des études cliniques ont été faites.

En fait, l'unité de décompression DRX9000® a permis à des dizaines de milliers de personnes, à travers le monde, de se libérer de douleurs au bas du dos, parce que l'appareil génère :

- Une augmentation de l'espace discal

- Une réduction des hernies discales

- Une réhydratation du disque

Certains scientifiques avancent même l'hypothèse qu'il se produirait également une stimulation de la reconstruction de l'anneau fibreux du disque grâce à la migration de fibroblastes (cellules qui fabriquent le collagène).

À quoi ressemble une séance de décompression neurovertébrale?

Dans un premier temps, le patient est confortablement allongé sur le lit de l'appareil de décompression. Des harnais (installés autour du patient), le maintiennent dans une position optimale pour la séance.

Des micro-ouvertures entre les deux sections du lit sont effectuées afin de créer la décompression. Ces déplacements des deux sections sont contrôlés par l'ordinateur de l'appareil afin d'empêcher les muscles situés de chaque côté de la colonne de se contracter, ce qui est habituellement le cas avec les tables de traction traditionnelles.

La majorité de nos patients apprécient réellement ces séances de décompression. En fait, plusieurs d'entre eux s'endorment profondément pendant leur traitement!

Les acquis de la décompression neurovertébrale doivent également être consolidés par un programme de réhabilitation et de maintenance en réhydratation. Le tout est accompagné d'un régime alimentaire et d'exercices physiques appropriés à l'étape de traitement du patient dans sa démarche de soins intensifs.

La décompression neurovertébrale est une solution non chirurgicale, employée pour traiter les blessures causées aux disques vertébraux situés dans le cou et dans le bas du dos.

Suivez-nous sur Facebook Twitter LinkedIn